Les cinq lauréats du 5ème concours lied et mélodie choisis par le jury présidé par Raymond Duffaut

Cécile Lo Bianco, soprano,
Fréderic Beaudoin,  ténor
Violette Polchi,  mezzo colorature
Catherine Bergeron, soprano
Caroline Oliveros, pianiste du concours
Deborah  Attal, soprano, sa  pianiste Virginie Dejos


Photos François Cayla
Jury  présidé par Raymond Duffaut, directeur général des Chorégies d’Orange et Patricia Fernandez, Mireille Alcantara, Franck T’Hézan et Monic Cecconi-Botella.

Le 5ème concours international de chat Lied et mélodie s'est tenu à Gordes, Salle Simiane de la Mairie, le samedi 3 novembre 2012.

 

Ninon Dann, l'étoffe d'une Diva

 
Gordes, samedi 28 novembe 2012 
Récital de la mezzo Ninon Dann et de la pianiste Caroline Oliveros

Grand vent de bonheur sur la salle Simiane

Les violentes bourrasques d’un vent d’automne soudainement glacial, n’ont pas découragé les amateurs de bel canto venus écouter le récital de la soprano Ninon Dann, sous les poutres apparentes de la  salle Simiane, au dernier étage de la mairie de Gordes. Le charme a opéré dès les premiers mots de la  mélodie d’Henri Duparc « Mon enfant, ma sœur, songe à la douceur…» du poème de Baudelaire. Malgré les bruits furieux d’un vent jaloux, Ninon a captivé l’audience avec sa voix chaude et expressive, capable de traduire du forte au pianissimo toutes les nuances de cette Invitation au voyage où « tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté ». La volupté se poursuivait  avec d’autres mélodies françaises parmi  les plus belles dont Ninon Dann en a rendu avec talent la subtilité avec une apparente facilité. Ce furent les évanescents « Chemins de l’amour » de Francis Poulenc et Jean Anouilh puis le cri de détresse d’Érik Satie « Je te veux », un rêve qui veut entraîner loin de toute tristesse…. Pari réussi. Dans le public, le bonheur était à son comble.
Pour reposer la diva, Caroline Oliveros a joué seule au piano une partition étincelante de Massenet, Papillons noirs, Papillons blancs et la Gnossienne n° 1 de Satie dont elle a traduit avec talent la fascination. Son jeu était tout aussi fluide pour accompagner l’air des Lettres et celui des Larmes du Werther de Massenet, puis les airs de Dalila de Saint-Saëns et l’adieu à la vie de Desdémone dans l’Othello de Verdi. Toutes les nuances du sentiment amoureux et du désespoir devant la trahison étaient divinement rendues par Ninon Dann qui a su doser la richesse d’un timbre de voix aussi à l’aise dans le déchaînement des aigus que dans les basses murmurées… Dans son bis, Carmen nous a mis en garde contre les ruses de l’enfant de bohême, un rôle qui lui va comme un gant et dans lequel elle excelle. Ninon Dann : l’étoffe d’une diva annonçait le concert, ce n’était pas une vaine promesse a reconnu le public par ses applaudissements !
Ninon Dann a déjà chanté plusieurs fois à Gordes puisqu’elle a été l’une des lauréates du Quatrième concours de chant des Saisons de la Voix en 2011. On a pu l’applaudir aussi concert des « master class » de printemps et au concert de juillet au théâtre des Terrasses, aux côtés de là grande Mireille Delunsch. Chaque automne, Les Saisons de la Voix retiennent à leur concours de chant une quinzaine de jeunes candidats et les cinq lauréats désignés par le jury gagnent en récompense une classe de maître de trois jours à Gordes, au printemps, avec Jeff Cohen, compositeur, pianiste et chef de chant. Une expérience de choix qui les aident à se perfectionner dans leur art.
Cette année, le cinquième concours 2012 se tient le samedi 3 novembre de 10 h 30 à 18 h 30 Salle Simiane et Raymond Duffaut, le directeur les Chorégies d’Orange, est le président du jury. Le concours est ouvert au public, lui donnant l’occasion d’entendre peut-être, en avant-première, un futur grand nom de la scène lyrique.
À ce propos, un hommage vibrant a été rendu par le Colonel Clerc représentant la Légion d’Honneur en Vaucluse, à la présidente des Saisons de la Voix, Monic Cecconi Botella, compositeur et Premier Grand Prix de Rome, nommée en début d’année Chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur. C’est en effet à Monic Cecconi Botella  que revient le mérite d’aider par son initiative l’émergence et l’entrée dans la carrière de jeunes talents lyriques. L’hommage était annoncé par Ninon Dann qui a chanté une de ses mélodies « Devant la porte… »  sur un poème de Pierre Gripari, un moment de fraîcheur inventive entre sourire et larmes. Des larmes de bonheur.

Lucien Ricaud,
7 novembre 2012,
Dauphiné Libéré Sud Vaucluse

Les lauréats du 5ème concours Lied et Mélodie des Saisons de la Voix du 3 novembre 2012 à Gordes



Lauréats 2012
           

Deborah  Attal, soprano et sa  pianiste Virginie Dejos

Fréderic Beaudoin,  ténor

Catherine Bergeron, soprano

Cécile Lo Bianco, soprano

Violette Polchi,  mezzo colorature

   
Jury  présidé par Raymond Duffaut, directeur général des Chorégies d’Orange et Patricia Fernandez, Mireille Alcantara, Franck T’Hézan et Monic Cecconi-Botella.

 Accompagnatrice au piano Caroline Oliveros.

Ces cinq lauréats ont reçu pour récompense une invitation à la master class de perfectionnement que donne du 3 au 6 mai 2013 à Gordes le pianiste, compositeur et chef de chant, Jeff Cohen .

Ils sont également invités à chanter au concert de Prestige des Saisons de la Voix prévu le 17 juillet 2013 aux théâtre des Terrasses de Gordes aux côtés de la soprano Julie Fuchs et du ténor Julien Behr dans un programme de mélodies, lied et airs d’opéra chantés en solo, duos et trios.




NOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Attention, tous à vos agendas !

Le samedi 27 octobre à 18 h 30,
ouverture de la saison musicale 2012 - 2013
avec la jeune artiste lyrique Ninon Dann .
Son talent a charmé et emballé le public lors du dernier concours d'automne 2011, de la master-class de printemps et du concert de prestige d'été aux Terrasses de Gordes le 12 juillet aux côtés de la soprano Mireille Delunsch.

Ninon Dann donnera son récital Salle Simiane de la mairie de Gordes,
le samedi 27 octobre à 18 h 30 avec un programme éclectique
comportant des mélodies et des airs d'opéras.
Entrée : 20 €, 15 € pour les adhérents. 

Le samedi 3 novembre, dans cette même salle,  
ouverture du Concours Lied et Mélodie 2012
qui se tiendra de 10 h 30 à 12 h 30 à et de 14 h 30 à 18 h.
Une vingtaine de jeunes artistes venus de tous pays  chanteront en public devant un jury de professionnels présidé par Raymond Duffaut.
Les cinq meilleures candidats seront récompensés par une invitation à venir suivre au printemps à Gordes une master class de perfectionnement avec le maître de chant Jeff Cohen.
Entrée : 10 € (à toute heure de la journée)
Adhérents, jeunes et étudiants : gratuit




Concerts en partenariat avec
France bleu vaucluse






OUVERTURE DU CINQUIÈME CONCOURS LIED ET MÉLODIE DU 3 NOVEMBRE 2012 À GORDES


Le cinquième concours « Lied et Mélodie » des Saisons de la Voix se tiendra en public à Gordes, Vaucluse, le samedi 3 novembre 2012.

Le jury du concours, présidé par Raymond Duffaut, directeur des Chorégies d’Orange, est chargé de retenir cinq lauréats qui se verront offrir en récompense une master class d’interprétation avec le maître de chant, Jeff Cohen.

La master class de chant a lieu en public, au printemps, pendant trois jours, en principe le dernier week-end d’avril 2013, dans le même lieu que le concours, l’Espace Simiane de la mairie de Gordes. Un concert des lauréats clôture l’événement le dernier soir.

Autre récompense recherchée, les lauréats sont invités à donner au mois de juillet suivant, un concert aux côtés d’un grand nom de l’art lyrique. Il a lieu en plein air sur la scène du théâtre des Terrasses de Été de Gordes et Jeff Cohen est au piano pour les accompagner.

Instants mémorables avec en 2009, François Leroux, en 2010 June Anderson, en 2011 Jean-Paul Fouchécourt et la participation du comédien Didier Sandre autour de Théophile Gautier, en 2012 Mireille Delunsch.

Plusieurs de ces lauréats ont été invités depuis à d’autres concerts dans la région, notamment par Les Musicales du Luberon, les Quarante ans des Chorégies d’Orange, l’Opéra théâtre d’Avignon.

Le règlement du concours « Lied et Mélodie » et la fiche d’inscription pour les candidats peuvent se télécharger sur www.lessaisonsdelavoix

LES SAISONS DE LA VOIX
Les Hauts Luquets, 84220 Gordes
06 62 24 11 28 -  04 90 72 07 57
contact@lessaisonsdelavoix   www.lessaisonsdelavoix.fr

Fiche d'inscription au concours 2012



Concours international Lied et Mélodie 
du 3 novembre 2012 à Gordes

FICHE D’INSCRIPTION
Date limite : 27 octobre 2012


Nom :_________________________________________________

Prénom ………………………………………………………………

Lieu et date de naissance : …………………..……………………....

Adresse : ………………………………………….............................

..…………………………………………………..................................

Téléphone : ………………………………………..............................

Courriel : ………………………………….………............................

Catégorie de voix : ……………………………...................................

Etudes musicales………………………………...................................

………………………………………………….....................................

Récompenses obtenues : …...................................................................

…………………………………………………………...........................

……………………………………………………………………………

Le concours a lieu de 10 h 30 à 18 h 30 le samedi 3 novembre
à Gordes, Vaucluse, Salle Simiane de la Mairie.
 
Les arrivées à Avignon TGV sont à prévoir la veille, le 2 novembre.
Les candidats seront pris en charge à l’arrêt du car reliant Avignon TGV.
au village de Coustellet : départs à 15 h et 18 h 15 d’Avignon TGV.
Leur hébergement est prévu à Gordes pour deux nuits.

Pierre Robinot est chargé d’accueillir les candidats.
Le prévenir par mail ou portable de votre heure d’arrivée.
Mail : robinvest@wanadoo.fr  portable : 06 09 47 04 22
Le prévenir si vous venez en voiture et si vous avez un
hébergement indépendant.

Pour tous renseignements: (33) 04 90 72 07 57 - 06 62 24 11 28

Fiche à retourner à :
Les Saisons de la Voix
Les Hauts Luquets - F-84 220 Gordes
Courriel: contact@lessaisonsdelavoix.fr

Un beau début de saison... ! par Gérard Abrial


Pour ce lever de rideau de notre saison 2012, les voix étaient à l’honneur.
Associés à nos amis des « Saisons de la voix » de Gordes, nous avons eu le plaisir de découvrir en première partie de concert, cinq chanteuses en devenir puis, en seconde partie, une artiste «  de référence » pour ces dernières, Mireille Delunsch.
Mais, avant de vous livrer nos impressions, un mot sur l’assistance présente ce soir du 12 juillet…
Auditions…master-class…concours…récitals…les rencontres autour du lied et de la mélodie révèlent chez le public « néophyte » une capacité, non pas à émettre un jugement argumenté, mais à saisir la singularité de tel ou tel artiste et les apprécier différemment selon son goût. Et ainsi, avec bienveillance, à se piquer au jeu des comparaisons puis à proclamer un classement.
Auditeurs amateurs comme professionnels, au-delà de la « prestation vocale », nous sommes tous influencés par ce qui émane de ces artistes, leur mise, leur gestuelle, leur « style », leur choix musical. Et là…grande surprise…pour qui tend l’oreille, a la pause, on peut entendre des commentaires, qui, pour être «  profanes » sont souvent pertinents et perspicaces.
Nos cinq chanteuses (quid de la parité, chers organisateurs.. ?) toutes désignées lauréates par le jury des Saisons de la Voix, ont démontré un réel potentiel lyrique, caractérisant leurs textes, soignant leur phrasé, leur ligne de chant, leur projection vocale, l’étendue dynamique de leur voix. Bien entendu, une oreille attentive aura perçu quelques intonations imparfaites, une diction de ci, de là perfectible, quelques sons détimbrés. Et à une exception près, des timidités gestuelles, des « présences » à affirmer. Mais, la détermination de ces jeunes femmes à mettre leurs pas sur ceux de Natalie Dessay ou de Cécilia Bartoli est indéniable.
Le récital de Mireille Delunsch aura certainement fait rêver nos lauréates.
Magnifique soprano qui rayonne sur l’univers de l’opéra comme sur celui du récital lyrique, on n’énumère plus ses prises de rôle ni les scènes sur lesquelles elle se produit.
Ce programme- sérénade signé Mireille Delunsch, a été un moment de grâce, Jeff Cohen et Macej Pikulski, pianistes-accompagnateurs des plus grandes stars du lyrique, ayant largement contribué à la belle qualité de ce récital.

Mais, le temps fort de cette soirée fut l’apparition d’une jeune mezzo-soprano, qui, interprétant deux mélodies de Duparc et de Poulenc, aura été à l’origine d’une apnée collective.
Ninon Dann, jeune trentenaire d’origine provençale, possède un trésor, celui d’une voix dense, intense, volumineuse, stable, profonde, chaude et colorée, fertile en harmoniques et riche en tanins comme diraient les œnologues. Le chant de Ninon Dann ne sent jamais l’effort, il est naturel, fluide exempt de toute afféterie ou maniérisme. A cette artiste rare, on prédit une grande carrière.
« Mais... ces propos ne sont t’ils pas imprudents car inspirés par la seule écoute de deux brèves mélodies, mélodies aux difficultés sans rapport avec celles des grands rôles opératiques.. ? »
« Oui, certes… »   devons-nous répondre au mélomane circonspect.
Mais à peine celui-ci s’étant éloigné, sans hésitation, nous déclarons… 
« Ninon Dann, hier à Gordes, aujourd’hui à La Scala, demain au Met.. »
 Les paris sont pris…

Gérard Abrial
Pour les Musicales du Luberon.

Prochain rendez-vous : Ménerbes 19 juillet : Fabio Biondi ensemble Europa Galante.

Le programme du concert de prestige du 12 juillet 2012


              aux Terrasses de Gordes présenté par 
Les Musicales du Luberon et Les Saisons de la Voix
                             
 1ere Partie                        Les lauréates des Saisons de la Voix
                                 Jeff Cohen, piano

La Nuit, Rondel à deux voix (T. de Banville)        E. Chausson (1855-1899)  
Raphaëlle Roussouly et Sophie Hanne


Les Papillons (T. Gautier)                                        E. Chausson (1855-1899)
Le Temps des lilas (M. Bouchor)                                E. Chausson (1855-1899)
(extrait du « Poème de l’amour et de la mer »)
C’est l’extase, op. 58, n° 5 (P. Verlaine)                G. Fauré (1845-1924)
Sophie Hanne

Après un rêve, op. 7, n° 1 (R. Bussine)                     G. Fauré (1845-1924)  
Au bord de l’eau, op. 8, n° 1 (Sully-Prudhomme)    G. Fauré (1845-1924)  
            Raphaëlle Roussouly


L’Ouverture du Barbier de Séville                        G. Rossini (1792-1868)              
(arrangement pour piano, 4 mains)             
Jeff Cohen et Maciej Pikulski


Nos souvenirs qui chantent (R. Tatry)                      F. Poulenc (1899-1963)
Raphaëlle Roussouly           

La Petite servante (M. Jacob)                                  F. Poulenc (1899-1963)
Violon (L. de Vilmorin)                                               F. Poulenc (1899-1963)
C (L. Aragon)                                                            F. Poulenc (1899-1963)
            Marie-Caroline Kfoury

Regret (P. Bourget)                                                                                                                             
Debussy (1862-1918)
Villanelle (F. van der Elst                                                    E. Dell’Acqua (1856-1930)
            Joohyun Lee

Herbstlied (N. Lenau)                                           F. Mendelssohn (1809-1847)
Mireille Delunsch et Ninon Dann


L’Invitation au voyage (C. Baudelaire)                          H. Duparc (1848-1933)
Les Chemins de l’amour (J. Anouilh)                           F. Poulenc (1899-1963)
Ninon Dann


ENTRACTE



2ème Partie                        Mireille Delunsch, soprano
                                                Maciej Pikuski, piano

R. Strauss (1864-1949)
- Ich wolt ein Sträusslein binden (Je voulais faire un petit bouquet)
  (C. Brentano)
- Zueignung (Dédicace)  (H. von Gilm)
- Allerseelen  (Toussaint) (H. von Gilm)


S. Rachmaninov  (1873-1943)

- Vieciennie vodi (Les eaux du printemps) (F. Tioutchev)
- Zdiéss kharacho (C'est beau ici...) (G.Galine)


A. Zemlinsky  (1871-1942)

Walzer-Gesänge
-       Liebe Schwalbe (Chère hirondelle)
-       Klagen ist der Mond gekommen (La lune est venue se plaindre
-       Fensterlein, nachts bist du zu…(Petite fenêtre, tu es fermée la nuit)
-       Ich gehe des Nachs (Je m’en vais la nuit)
-       Blaues Sternlein (Petite étoile bleue)
-       Briefchen Schreib ich…(J’ai écrit des letters)
 

F. Poulenc (1899-1963)

La Dame de Monte Carlo (J. Cocteau)


C.Lecoq  (1832-1918)
Trois fables de La Fontaine
- Le loup et l'agneau
- Le corbeau et le renard
- La cigale et la fourmi


J. Offenbach (1819-1880)
Trois fables de La Fontaine
- La laitière et le pot au lait
- Le rat des villes et le rat des champs
- La cigale et la fourmi

















Yuree Lang, lauréate des Saisons de la Voix, chante Zerline

Belle fête en perspective pour les amoureux de la voix au festival de Lacoste le 16 juillet prochain, avec un Don Giovanni de Mozart présenté par Eve Ruggiéri et une mise en scène de Petrika Ionesco, avec une distribution de jeunes chanteurs dont notre lauréate du concours lied et mélodie 2010, la délicieuse Yuree Lang, dans le rôle de Zerline. Nombreux seront les amis des Saisons de la Voix à venir l'applaudir dans ce Don Giovanni à la mise en scène contemporaine qui met en valeur la jeunesse de ses interprètes.
Renseignements : www.festivaldelacoste.com

Le programme du concert du 30 avril 2012, le concert des lauréats du concours lied et mélodies



P   R   O   G   R  A   M   M   E


                                                                      Caroline Oliveros, piano

Sure on This Shining Night (J. Agee)                                      S. Barber (1910-1981)
Die Nacht (La nuit), op. 10, n° 3 (H. von Gilm Rosenegg)    R. Strauss (1864-1949)
Cäcilie, op. 27, n° 2 (H. Hart)
                              Amy Blake, soprano

Die Bekehrte (La repentie) (J. W. von Goethe)                          H. Wolf (1860-1903)
                                                                        Louise Pingeot, soprano
 
Erlkönig (Le roi des aulnes), op. 1 (J. W. von Goethe)         F. Schubert (1797-1828)
                                                    Marie-Caroline KFOURY, soprano
                           
C’est l’extase (P. Verlaine)                                                         G. Fauré (1845-1924)
Green (P. Verlaine)                                                                     G. Fauré (1845-1924)
                                                            Sophie Hanne, mezzo-soprano

 C’est l’extase (P. Verlaine)                                                  C. Debussy (1862-1918)  
                                                             Raphaëlle Roussouly, soprano

Green (P. Verlaine)                                                                  C. Debussy (1862-1918)
                                                      Louise Pingeot, soprano colorature
 
La romance d’Ariel (P. Bourget)                                            C. Debussy (1862-1918)
Joohyun Lee, soprano colorature


La belle au bois dormant (V. Hyspa)                                      C. Debussy (1862-1918)
                                 Amy Blake, soprano
         
L’Inconstante (C. Cros)                                                                   I. Albouker (1938)
Mon cadavre est doux comme un gant (L. de Vilmorin)         F. Poulenc (1899-1963)
Fleurs (L. de Vilmorin)                                                            F. Poulenc (1899-1963)
        Raphaëlle Roussouly, soprano
 
« C » (L. Aragon)                                                                     F. Poulenc (1899-1963)
Depuis le jour…                                                                G. Charpentier (1860-1856)
         air de Louise, extrait de l’opéra Louise
     Marie-Caroline Kfoury, soprano

Les Oiseaux dans la charmille...                                             Offenbach (1819-1880)
           air d’Olympia extrait des Contes d’Hoffman
Le collier (O. Messiaen)                                                       O. Messiaen (1908-1992) 
Louise Pingeot, soprano colorature

Asturiana (extrait des Canciones populares españolas)        M. de Falla (1876-1946)
Nana (extrait des Canciones populares españolas)               M. de Falla (1876-1946)
Jota (extrait des Canciones populares españolas)                 M. de Falla (1876-1946)
                                                                Sophie Hanne, mezzo-soprano

Mia madre aveva una povera ancella….                                    G. Verdi (1813-1901)
Ave Maria piena di grazie               
            air du saule de Desdemone, extrait de l’opéra Otello
          Ninon Dann, mezzo-soprano, Marie-Caroline Kfoury, soprano
                                    
Près des remparts de Séville…                                                   G. Bizet (1838-1875)    
         air de Carmen, extrait de l’opéra Carmen
             Ninon Dann, mezzo-soprano

Je suis Titania, la blonde…                                                     A. Thomas (1811-1896)
         air de Philine, extrait de l’opéra Mignon
         Joohyun Lee, soprano colorature

Jeff Cohen et les chanteuses de la master class 2012


La master class de Jeff Cohen les 29/30 avril 2012 à Gordes


Les chanteuses lauréates du concours qui ont participé à la master class  :

Amy BLAKE, soprano      
                                Lauréate de nombreux concours internationaux,
principalement aux USA  

Ninon Dann, Soprano

A reçu de nombreuses récompenses dans plusieurs
conservatoires ainsi qu’au Centre d’Art lyrique de la
Méditerranée.  

Sophie Hanne, mezzo soprano
A obtenu son CFEM au conservatoire de Boulogne Billancourt

Marie-Caroline KFOURY, soprano
Est diplômée des Maîtres du Chant Français et de
l'Accademia di Osimo (Italie)

Joohyun LEE, soprano colorature
Lauréate de nombreux concours internationaux
tels que Nîmes, Rheinsberg, Citta di Alcamo (Sicile)
   
                               Louise PINGEOT, soprano,  
                               élève de Mireille Larroche, admise en cycle spécialisé
                               au Conservatoire Hector Berlioz de Paris

Raphaëlle ROUSSOULY,  soprano    
Élève privée de la célèbre soprano Françoise Pollet

                               Caroline Oliveros, piano
                               Élève du conservatoire de Marseille et Avignon,
                               Répétitrice au théâtre de l’Odéon de Marseille.